lundi 21 mars 2016

Prédication des Rameaux 2016: "Que la force de l'Esprit Saint soit avec vous!"


  • Lecture 1 : Juges 6, 11-16
  • Lecture 2 : Jean 14, 15-20

Prédication « Allez avec l’Esprit Saint, cette force que vous avez ! Que la force de l’Esprit soit avec vous ! »

Chers catéchumènes,

Ca y est. Enfin. Après 5 longues années, nous fêtons aujourd’hui votre fin de catéchisme. Youpie. Si on était aux USA, on vous aurait donné un beau chapeau à lancer en l’air !

Mais non, vous êtes donc à Föröl, euh pardon Forel. Et ce n’est pas une fin, mais une étape sur le chemin de votre vie. Votre vie d’adulte commence ici. Dès l’an prochain, vous serez pour certains en apprentissage, pour d’autres aux études, en route vers l’âge adulte. Et pour votre route, justement, de quoi avez-vous besoin ? Vous le savez, la vie n’est pas toute rose, on ne vit pas dans le monde des bisounours, ou pour reprendre une image de Star Wars, le mal, le côté obscur de la force (représentée ici par la figure de Dark Vador), est présent dans le monde, qu’on le veuille ou non. Alors comment y faire face en tant qu’adulte ? De quoi avez-vous besoin pour votre vie ?


Euh… Non, j’crois que pas c’est la bonne vidéo… Bien sûr, vous avez besoin d’une certaine « dététique de l’effort », comme le dit cette pub. Mais en gros, ce qui va vous aider pour la suite de votre chemin, c’est quoi ? (un temps) Est-ce que vos proches seraient d’accord de partager une piste : de quoi avez-vous besoin pour la suite de votre route?  (réponses libres)

Vous connaissez Gédéon ? Il est un peu comme vous, au fond. Jeune et sans expérience, il était peinard était en train de battre le blé dans le pressoir à raisin, pour ne pas être vu des Madianites, ceux qui oppressaient son peuple. Il se posait la même question que beaucoup d’entre vous m’ont posée dans ce parcours ou dans les entretiens : « Si Dieu est avec nous, pourquoi les guerres, le malheur, etc. ? » Ou pour reprendre les termes de Gédéon : Si le Seigneur est avec nous, pourquoi tous ces malheurs nous sont-ils arrivés ? Gédéon, comme beaucoup, peine à croire. Alors l'ange du Seigneur lui assure que Dieu est toujours le même, hier, aujourd'hui et demain, et il l’invite à la confiance en Dieu : ce que Dieu a fait hier, il veut aussi le faire aujourd'hui. Et il envoie Gédéon sauver son peuple.

Incroyable ! Gédéon, comme Luke, est un paysan. Il ne fait pas partie des grands de ce monde, et pourtant, c'est lui que Dieu choisit pour sauver son peuple. Malgré ses doutes, Dieu lui fait confiance, comme il vous fait confiance aujourd'hui, chers catéchumènes. Au fond, Gédéon aussi est un catéchumène. Il doit apprendre, il doit faire confiance, il doit recevoir la Force! Gédéon, comme vous catéchumènes, est un « Padawan », c'est à dire, en langage Star Wars, un apprenti Jedi, un apprenti chevalier qui combat pour le Bien. Gédéon devant l'ange du Seigneur, c'est un peu le jeune Luke Skywalker devant Yoda :Luke, le Padawan et Yoda, le Maître Jedi. Mais pour devenir Jedi, il faut accepter de croire, au-delà de ce que je peux voir ou comprendre, il faut désapprendre la partie hyper-rationnaliste de notre société qui veut tout comprendre, tout maîtriser, et simplement faire confiance à Dieu et lâcher prise…


« Que la force soit avec toi ! » (regarder l'assemblée) Même si vous ne maitrisez pas toutes les subtilités de Star Wars, vous connaissez certainement cette célèbre phrase. « Que la Force soit avec toi ! ». La Force, dans l'univers de Star Wars, c'est quelque chose de mystérieux dont on ne connait pas l'origine, qui permet à celui qui la laisse travailler en lui, de faire des choses extraordinaires. C'est un peu comme le Saint-Esprit. L'ange dit à Gédéon: "Va avec la force que tu as" !  La force, Luke le jeune padawan doit apprendre à la connaître, à la laisser résonner en lui, à se laisser guider par elle… Il doit lâcher prise pour apprendre à lui faire confiance…


Jeunes padawans-catéchumènes, vous devez désormais désapprendre ce que vous avez appris avec le côté rationnel et apprendre à faire confiance à Dieu, à laisser la force vous guider. Lors de notre week-end aux Chardouilles, vous avez appris à connaître le St-Esprit. Certains d'entre vous l'ont même ressenti en eux, voir expérimenté. D’autres pas. Je vous invite à persévérer : on le voit bien avec Luke : cela ne vient pas tout seul, Luke doit persévérer pour ressentir pleinement la force. C’est la même chose avec Dieu et le Saint Esprit.

Tu ne t’en sens pas capable ? Rappelle-toi de Gédéon, le jeune paysan inexpérimenté que Dieu a envoyé. Rappelle-toi de ces paroles de Yoda à Luke : « La taille importe peu. Regarde-moi. Est-ce par ma taille que tu peux me juger? Eh bien, tu ne le dois pas. Car mon alliée est la Force, et c'est de mes alliées la plus puissante. » La force, c’est comme le Saint Esprit, une alliée très puissante. Encore faut-il lui faire confiance.

Luke le dit bien, lui qui doute, comme Gédéon:
- Je n’arrive pas à y croire… » dit-il.
- Voilà pourquoi tu échoues, dit Yoda.

MUSIQUE Alors jeunes padawans, osez. On ne peut pas mettre le verbe « croire » à l’impératif, « croyez ! », mais osez ! Osez le pari de la confiance, oser demander sans cesse à Dieu son Saint Esprit, oser la vie avec Dieu, même si pour cela il faut persévérer, comme Luke a dû le faire avant de devenir un Jedi confirmé !

Car à l’image cette initiation de Luke, vous chers catéchumènes vous avez été initiés pendant vos années de catéchisme au Dieu Père, Fils et Saint Esprit. Dès maintenant, vous êtes invités à vous lancer dans la vie, à devenir les héros de votre vie, en étant accompagnés par la force de Dieu, en lui faisant confiance. Va avec la force que tu as, que la force soit avec toi. Car moi Dieu, je compte sur toi, jeune apprenti Jedi !

Et pour ta vie de Jedi, entendez vie d’adulte, Dieu ne te laisse pas « seul comme des orphelins »
comme le dit Jésus dans l’évangile de Jean, Dieu ne te laisse pas sans rien. Il te donne d’abord son Esprit Saint, le Consolateur, l’Esprit de Vérité, qui te permet d’être en relation avec lui. Mais il te donne aussi sa Parole, la Bible, pour te guider ta vie, pour faire face aux difficultés qui surviendront, pour combattre. C’est pourquoi en ce jour vous allez recevoir votre sabre-laser comme tout jedi qui se respecte. « Acceptez le salut comme casque et la parole de Dieu comme épée donnée par l'Esprit Saint. », dit l’apôtre Paul. La Parole de Dieu, c’est notamment ce verset que vous avez recu tout à l’heure, et qui se trouve dans votre sabre-laser. Gardez-la près de vous. Elle vous guidera avec le Saint Esprit pour aller de l’avant dans votre vie ! Alors jeunes padawans-catéchumènes, allez avec l’Esprit Saint, cette force que vous avez ! Que la force de l’Esprit Saint soit toujours avec vous ! »
Amen.

Prédication prononcée à Forel le 20 mars 2016
(merci aux collègues pour l’inspiration, notamment à David, Dimitri et Olivier)

mercredi 16 mars 2016

A prendre le temps de la rencontre, tu veilleras

Le carême, cette année a été bien spécial. J'ai en effet décidé non pas de jeûner, comme d'autres années, si de me passer de fromage (on ne va pas en faire un fromage), mais de faire l'impasse sur Facebook. Le carême, c'est pour moi "un moins pour un plus", donc j'ai voulu prendre le temps que je prends habituellement sur ce réseau social (un moins) pour vivre des temps de rencontres (un plus). Moins de rencontres virtuelles pour plus de rencontres réelles.

L'essentiel dans la communion fraternelle

Et au final, je ressens un bien-être même si cela a souvent demandé une organisation particulière. Je ressens surtout que je suis dans l'essentiel, dans le moment donné, dans le cadeau. Dans le cheminement commun, dans la communion fraternelle, dans le soutien et le partage.

Petite anecdote rigolote qui montre que Dieu a conduit mes pas au bon endroit au bon moment. Après que j'ai eu annoncé (sur Facebook) mon expérience de jeûne de FB, une paroissienne me dit qu'elle s'inscrit volontiers pour un café chez elle. Nous fixons la date, l'heure. Au jour indiqué, je me pointe chez elle. Je suis à l'heure. Je sonne. Pas de réponse. Je re-sonne. Ah, la porte s'ouvre, mais c'est sa fille ! "Ah non, ma maman n'est pas là... Mais entrez seulement." Un peu plus tard, après un coup de fil, j'apprends qu'elle avait annulé le rendez-vous... sur Facebook!!! Donc je ne l'avais pas vu! Finalement, elle arrive, et elle me parle de sa maman qui est en train de s'en aller. Qu'elle n'avait pas pu se poser depuis si longtemps, courant dans tous les sens. Pendant une heure, nous nous posons. Nous lisons les Ecritures. Nous prions. C'est beau. Je suis au bon endroit au bon moment.

Va avec la force que tu as!

Au moment d'écrire ces lignes, je prépare mon culte des Rameaux (bénédictions et confirmation des catéchumènes) cette année sur le thème de Star Wars: "va avec la force que tu as!", va avec ce Saint Esprit qui t'es donné! A la manière des paroles de Yoda, le maître Jedi, qui enseigne aux padawans (apprentis) avec une syntaxe souvent inversée, je repense à cette expérience  de carême de Facebook pour plus de rencontre réelles qui me parle de l'essentiel de l'Evangile: la rencontre. Alors, j'en retire cet encouragement pour la suite de mon ministère (et du votre?): "A prendre le temps de la rencontre, tu veilleras..."

Un Dieu qui se révèle dans la rencontre

Pas facile, avec nos agendas de ministre, avec la surcharge qui guette les serviteurs de nos Eglises. Pas facile, mais si essentiel. Le Christ ne s'est-il pas révélé de tout temps dans la rencontre, comme à Emmaüs, déjà ? Alors leurs yeux furent ouverts et ils le reconnurent, puis il leur devint invisible. Et ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur ne brûlait-il pas en nous tandis qu’il nous parlait en chemin et nous ouvrait les Ecritures ? » (Luc 24, 31-32)